top of page

C'est quoi le Gochujang ?


Le gochujang, c’est la base de la cuisine coréenne ! C’est de la pâte de piment, entre l’épicé forcément et le sucré, qui est vraiment très présente dans la cuisine coréenne. D’ailleurs, si tu as déjà goûté notre sauce traditionnelle, tu dois avoir une idée de quoi on va parler !


Le mot gochujang fait généralement référence à la pâte, mais parfois il est utilisé pour désigner la sauce gochujang. C’est une variante du gochujang qui a une saveur et une texture plus douce. Idéal pour accompagner un bibimbap ou du poulet frit coréen par exemple 😉



L’histoire du gochujang

gif

C’est en fait les commerçants portugais qui ont introduit les piments forts en Asie de l’Est au début du 16ème siècle. C’est pas tout jeune…


Et c’est au 18ème siècle que le gochujang est devenue un des condiments les plus appréciées des coréens ! D’ailleurs, chaque année à Sunchang, se tient le festival du gochujang. Au programme : fabrication de gochujang, défilé, viande grillée au charbon de bois avec de la pâte de piment et tout plein de tteokbokki à manger.



C’est quoi la recette du gochujang ?

gif

On t’explique la base pour essayer de faire du gochujang chez toi ! Déjà, les ingrédients pour faire du gochujang ne seront pas les mêmes s’il s’agit de la sauce ou de la pâte. Dans les magasins asiatiques comme Paris Store ou Tang Frères, tu trouveras généralement la pâte de piment qui est faîte à base de riz gluant, de fèves de soja fermentées, du piment rouge et du sel. Et si c’est la sauce qui t’intéresse, alors il faudra ajouter de l’huile de sésame, du vinaigre de riz et éventuellement du sirop d’érable pour rendre la sauce plus douce.



Dis-moi Jamy, dans quel plat peut-on ajouter du gochujang ?


J’espère que tu es prêt car la liste est longue ! Pour la pâte de gochujang, elle peut servir de base pour des ragoûts comme les hotpots ou le Dakgalbi (ragoût de poulet sauté). Et on s’en sert également pour mariner le bœuf, le poulet et les côtes de porc. Ensuite la sauce peut être utilisée dans des vinaigrettes pour garnir un bulgogi ou des salades par exemple, mais aussi à enrober des aliments que ce soit des légumes ou de la viande comme le poulet frit coréen (totalement au hasard).




Si l’article t’a donné envie de goûter au gochujang, n’hésite pas à venir au restaurant ou au foodtruck pour commander notre poulet frit coréen avec la sauce à base de gochujang 😉 Pour nous trouver, c'est juste ici !




bottom of page