top of page

Mukbang : Quand l'appétit fait le buzz !


Faut-il présenter encore le Mukbang ? De plus en plus populaire au fil des années, le Mukbang a su conquérir le monde entier. Originaire de Corée du Sud, ce phénomène viral est une véritable expérience culinaire virtuelle. Le principe est simple, les participants se filment en train de manger des quantités importantes de nourriture tout en échangeant avec leurs spectateurs en temps réel.


Qu’est-ce que le Mukbang ?

Le Mukbang (먹방) qu’on prononce “mook-bong” est une association de deux mots coréens, “muk-ja” (manger) et “bang-song” (diffusion). Autrement dit, ce sont des vidéos en direct ou non, qui vont mettre en avant une personne ingurgitant un maximum de plats gargantuesques et visuellement appétissants. Parfois, on peut même voir des streameurs préparer les plats devant leur public.

La tendance du Mukbang a vu le jour en 2009 avec la plateforme de live streaming, Afreeca TV. Depuis, 10 à 15 % des chaînes coréennes sont spécialisées dans le Mukbang.



Les raisons de cette popularité grandissante


Si on cherche une raison à l’origine de cet engouement, c’est probablement au cœur de la culture coréenne que l’explication s’y trouve. Dans la culture sud-coréenne, le repas est un moment de convivialité et de partage en famille ou avec des amis.

Cependant, dans notre société actuelle, l’augmentation des célibataires, des familles monoparentales et d’une vie tournée vers le travail ne permet pas systématiquement de retrouver ce moment d’échange. Le Mukbang devient alors une réponse à ce manque. Les spectateurs peuvent alors manger en même temps que le streamer, échanger en direct avec lui via le chat et ainsi combler une certaine solitude. Ces performances culinaires sont également l’occasion pour les spectateurs de découvrir des plats exotiques, des goûts différents, et même des traditions culinaires d'autres pays.



Les plats typiques du Mukbang coréen


Chez les Mukbanger coréens, certains plats reviennent régulièrement dans leurs vidéos ou en live. En voici quelques-uns :

poulet frit coréen KRISPY
  • Le bibimbap (비빔밥) : pour la variété d’ingrédients, de couleurs et de textures.

  • Le Samyang, une marque de ramen très piquant pour relever le défi du goût.

  • Le jjajangmyeon (짜장면) : pour son côté copieux et gourmand

  • Le ragoût de Kimchi (김치찌개) : pour son aspect réconfortant et chaleureux

  • Les tteokbokkis (떡볶이) : pour les fans de ASMR

  • Le hotteok (호떡) : pour une touche sucrée ultra-moelleuse

  • Le poulet frit (치킨) : pour son croustillant et son côté juteux, aussi populaire en Corée du Sud qu’aux États-Unis


Les limites du Mukbang

Toute popularité amène son lot de réactions négatives. La pratique du Mukbang suscite de nombreuses inquiétudes que ce soit pour les streamers ou pour le public amateur de Mukbang. Certains s'inquiètent de l'impact de cette pratique sur la santé et la promotion d'une mauvaise alimentation, surtout face à une jeune audience. De plus, il y a aussi des préoccupations quant à la pression exercée sur les Mukbangers pour qu'ils consomment toujours plus, ce qui peut rendre cette expérience malsaine ou dangereuse.




Tu l’as compris, le Mukbang c’est une vraie performance virtuelle, presque un nouveau mode de vie ! Chez Krispy, tu peux aussi te faire plaisir (avec modération) avec nos plateaux de poulet frit bien croustillant au restaurant ou en Click & Collect.




bottom of page